FR EN
39 bvd. Beaumarchais (Paris)
L’Annexe de DARWIN, 2, quai de Brazza (33)
T +33 1 77 45 36 50
F +33 1 40 29 43 85

39 bvd. Beaumarchais (Paris)
16, esplanade du Champ de Mars (Rennes)

T +33 1 77 45 36 50
F +33 1 40 29 43 85

Retour Projets Retour R&D

ID

Indicateurs durabilistes

En mettant l’accent sur la nécessité de développer des actions à triple dividende (environnemental, social, économique), le développement durable contribue à croiser les utilités, à apparier des mondes et des catégories jusqu’alors appréhendés distinctement : société et nature, technologie et milieu, consommation et ressources, génération actuelle et génération future, indifférence et conscience, etc.
L’abondance de référentiels, de charte n’est pas là pour produire des normes supplémentaires, mais davantage pour fabriquer du même « quoi » pour tout « qui », c’est-à-dire attacher à la multitude des intérêts particuliers un espace de commune visibilité, une démarche censée produire du figurable et de la nouveauté en condition de pluralité et de solidarité (non pas seulement pour soi).
Ayant fondé son expertise sur la maîtrise des indicateurs environnementaux adossés à l’approche environnementale de la construction et de l’aménagement urbain, Le Sommer Environnement a souhaité élargir sa réflexion au développement d’outils contextualisés permettant de modéliser et mesurer dans le temps les relations entre sociétés localisées et environnement, tant en termes d’empreintes environnementale, sociale qu’économique.
Il s’agit de développer une approche intégrée de la modélisation territoriale capable d’associer et de combiner plusieurs échelles et domaines d’analyse :

  • L’environnement construit et les phénomènes physiques : construction (bâtiments, infrastructures, architecture et urbanisme bioclimatique,…), réseaux techniques, physiques urbaines, écologie industrielle, etc.
  • Les dynamiques spatiales : morphologies urbaines, usage des sols, concurrences et complémentarités d’usage et de fonctions, mobilité, etc.
  • Gestion urbaine : risques naturels et industriels, qualité urbaine (accessibilité, microclimat urbain, pollution, confort, etc.), mixité sociale, etc.
  • La nature et le vivant en ville : écosystèmes, biodiversité, trames vertes et bleues, services écosystémiques, agriculture urbaine et péri-urbaine, etc.
  • La durabilité économique et sociale : pression et potentiels socio-économiques, dynamisme économique prospectif, etc.