FR EN
39 bvd. Beaumarchais (Paris)
L’Annexe de DARWIN, 2, quai de Brazza (33)
T +33 1 77 45 36 50
F +33 1 40 29 43 85

39 bvd. Beaumarchais (Paris)
16, esplanade du Champ de Mars (Rennes)

T +33 1 77 45 36 50
F +33 1 40 29 43 85

Retour Home Retour Blog

La ville, la nuit

Pollution lumineuse

L’ANPCEN (Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement) et la Mission économie de la biodiversité de la Caisse des dépôts et consignations viennent de rendre une étude qui montre les effets perturbateurs de la lumière artificielle sur la biodiversité et proposent des recommandations. 
En France, le nombre de points lumineux de l’éclairage public a augmenté de 89% entre 1992 et 2012. La lumière artificielle nocturne contribue, seule ou en combinaison avec d’autres pressions, à l’érosion actuelle de la biodiversité et à la fragmentation des milieux.
Quelques chiffres clés :

  • 5,6 milliards de kWh : consommation de l’éclairage public en France en 2012,
  • 2 milliards de kWh : consommation des enseignes lumineuses,
  • 42% : part de la dépense énergétique des communes représenté par l’éclairage public,
  • 92 kWh/h en France pour l’éclairage public contre 55 kWh/h en Allemagne (2005),
  • Consommation des terres rares avec la généralisation des LEDS

Télécharger l'étude