Ni vu ni connu # 5

La Maison Feuillette

La maison en paille construite par l’ingénieur Émile Feuillette en 1920 est le plus ancien bâtiment d’Europe connu et existant isolé en paille. Il est en outre probablement le plus ancien bâtiment au monde construit en ossature bois avec remplissage en bottes de paille.

Un article paru en 1921 dans la revue La Science et la Vie relate sa construction, achevée à l’automne 1920. À cette époque, Gustave Lamache, débute son texte par un titre toujours d’actualité : « Chaudes en hiver, fraîches en été, les maisons en paille sont avant tout économiques ».

L’article est illustré de photographies du chantier et comprend une photo d’un local industriel en cours de construction. Il précise que d’autres édifices du même type existent à cette époque en France. Le journaliste de « la vie et la science » met en avant les atouts de ce nouveau type de construction :

  • L’utilisation de matériaux abondants et peu couteux
  • L’accessibilité aux classes moyenne
  • L’emploi de matières végétales produites à proximité du lieu de construction qui permet une grande économie sur les frais de transports habituels.
  • La simplicité, la préfabrication et l’économie
  • Une isolation de 40cm très efficace avec le matelas d’air piégé dans les brins de paille.
  • La légèreté de la construction qui laisse envisager la possibilité de démonter et déplacer des pans entiers de murs.

Dans le même temps, le très actif Émile Feuillette a déposé aux États-Unis d’Amérique un brevet de construction de bâtiments. On y trouve des détails constructifs qui recoupent et complètent les informations délivrées par le mensuel français ainsi que les observations que l’on peut faire dans cette maison, qui est toujours en excellent état. À côté de celle-ci, le hangar construit à l’époque avec le même système d’ossature est dépourvu de remplissage. Il est ainsi possible de voir comment est constitué le squelette de ces édifices.

En 2013, la Maison Feuillette a été achetée par le Réseau français de la construction paille (RFCP) pour en faire le siège du Centre National de la Construction Paille (CNCP).

> Pour en savoir plus